Canadian Paediatric Society (CPS) Status Report: Are We Doing Enough?

This is a guest post by the Canadian Paediatric Society (www.cps.ca)    |    French to follow

download (9).jpg

The Canadian Paediatric Society has released the 5th edition of Are We Doing Enough, its status report on public policy and child and youth health. The report features 11 issues, and includes the addition of breastfeeding promotion, child death review processes and the management of type 1 diabetes in schools. The focus of the report is on issues where all levels of governments can use legislation or programs to improve the health and safety of children and youth. Organizations can help to ensure that children and youth are part of the public debate. As with previous reports, the CPS will be talking to provincial/territorial and federal governments about what they can do to improve the health and well-being of Canada's children and youth. The report's new online format allows the CPS to track progress and update ratings and recommendations as needed. A pdf version (reflecting status as of May 2016) is also available.

La Société canadienne de pédiatrie a lancé la 5e édition d’En faisons-nous assez, son rapport de la situation des politiques publiques et de la santé des enfants et des adolescents. Ce rapport porte sur 11 sujets, y compris certains qui sont abordés pour la première fois, soit la promotion de l’allaitement, les processus d’examen des décès d’enfants et la prise en charge du diabète de type 1 à l’école. Le rapport aborde des enjeux où les gouvernements peuvent promulguer des lois ou adopter des programmes pour améliorer la santé et la sécurité des enfants et des adolescents. Les organisations peuvent contribuer à s’assurer que les enfants et les adolescents fassent partie du débat public. Grâce à ce rapport, la SCP interpellera les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral au sujet de ce qu’ils peuvent faire pour améliorer la santé et le bien-être des enfants et des adolescents canadiens. La nouvelle présentation virtuelle du rapport permettra à la SCP de suivre les progrès et de mettre à jour les classements selon l’évolution de la situation au cours des prochains mois. Il est également possible d’en obtenir une version pdf (reflétant l’état des choses en mai 2016).